LOUER SON VÉHICULE : EST-CE VRAIMENT UNE BONNE IDÉE ?

LOUER SON VÉHICULE : EST-CE VRAIMENT UNE BONNE IDÉE ?

Lovecar S10 2

Le nombre de contrats de location de véhicules ne cesse d’augmenter et représente désormais plus d’un tiers des financements pour les voitures neuves. Analyse de ce phénomène.

Force est de constater que c’est un véritable déferlement qui submerge le monde automobile. Les contrats de location ont en effet été multipliés par quatre ces 7 dernières années. Et aujourd’hui c’est plus d’un tiers des financements de voitures neuves qui sont ainsi concernés.

Lovecar S10 4

L’attrait d’une location à faible coût

Difficile d’échapper à la tentation ! Presque toutes les publicités automobiles tentent en effet de nous appâter avec des offres alléchantes. Pour un loyer mensuel très attractif, vous pouvez ainsi acquérir la voiture neuve de vos rêves. Et parfois même sans un centime d’apport. Une Mini à moins de 300 euros par mois ? C’est possible. Vous pouvez aussi porter votre choix sur une étoile du marché comme la Clio, la Peugeot 208 ou encore la Dacia Sandero. Lorsque l’on voit des offres de parfois seulement trois euros par jour, compliqué de résister.

 

Que choisir : LOA ou LDD ?

Deux formules principales sont généralement proposées : la location avec option d’achat (LOA) et la location longue durée (LDD). Si le principe est le même – à savoir un loyer à payer chaque mois – la principale différence tient sur la possession ou non du véhicule.

Avec la LOA, vous pouvez devenir propriétaire du véhicule à la fin de votre contrat. Le prix de cession est défini d’avance, en fonction de ce qu’on appelle la valeur résiduelle, c’est-à-dire la valeur estimée du bien en fin de location.

En moyenne, la durée du contrat est entre deux et quatre ans. Au début du contrat, vous devez verser un apport équivalent à environ 10 à 15 % du prix du véhicule.

Avec la LDD tout est compris : l’entretien, la révision, l’assurance. Votre budget est défini à l’avance. Ce service tout compris vous apporte une réelle tranquillité d’esprit.

 

Quels avantages à ces systèmes de location ?

Premier avantage et non des moindres : vous pouvez rouler en voiture neuve même si vous n’avez pas les fonds nécessaires à un achat.

Deuxième avantage : pas de mauvaise surprise. Vous payez votre mensualité, et c’est tout. En cas de souci mécanique vous apportez la voiture chez votre concessionnaire. Ce dernier prendra tout en charge, sans risque donc de frais imprévus.

Dernier avantage : pas de souci de revente ! Quand on sait qu’une voiture se déprécie vite, de l’ordre de 25 % la première année, ce système de location évite de passer par cette étape compliquée.

 

Et pourtant quelques inconvénients existent…

Tout n’est pas toujours rose en effet avec ces deux formules.

Comme pour une location simple de voiture pour un week-end, il existe un principe de forfait kilométrique. Ainsi si vous optez pour un forfait compris entre 40.000 et 75.000 kilomètres, et que vous dépassez la limite, comptez quatre à cinq centimes d’euros par kilomètre parcouru en plus !

De plus il faut être particulièrement soigneux. Car si au terme de votre contrat vous restituez votre véhicule abîmé, vous n’échapperez pas aux pénalités. Lorsque vous rendrez la voiture, un expert l’examinera attentivement et rien ne lui échappera. Alors pour éviter les problèmes, pensez à bien préserver son état.

Investissez pour cela dans des housses auto sur-mesure de qualité et des tapis voiture haut de gamme qui protégeront efficacement sellerie et moquettes. Et avant le jour J, faites remettre votre voiture en état, en concession ou dans un petit garage. D’après une enquête d’Auto-Plus cela vous permettra d’économiser près de 25 à 50 % sur la note, car les tarifs pratiqués par les loueurs sont exorbitants.
Dernier inconvénient : la difficulté d’arrêter la location avant le terme du contrat. Ce qui peut vite devenir un souci en cas de perte d’emploi, de divorce ou si votre permis vous a été retiré. Sachez qu’il existe pourtant des solutions, encore peu connues, comme par exemple la possibilité de se séparer, ou au contraire de reprendre un leasing à un autre automobiliste.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *